D’abord la curiosité, ensuite l’amour…puis vient l’engagement !

Le sacré n’est plus réservé à une élite, mais bien ancré dans notre réalité sensible, honorant nos connexions personnelles à la Vie sous toutes ces formes, dans tous ses états et ses multiples nuances. Dans ce corps à corps avec la Terre Mère, les femmes – par leur cycle naturel, leur place essentielle dans l’éducation – sont les gardiennes du vivant. Leur spiritualité est “de ce monde”, immanente, puissante, vibrante et parfois désobéissante car fluide, ouverte au présent et engagée pour l’avenir!

Investie depuis plus de 22 ans dans cet apprentissage et dans l’accompagnement des femmes, j’ai créé un modèle de référence issu de la roue de médecine amérindienne. C’est la base sur laquelle vous allez faire mieux connaissance avec vous-mêmes, retrouver votre lien à la Nature, modifier celui-ci en faveur d’un mieux-être ensemble: la Terre Mère et vous. Je suis ravie que ce livre en soit déjà à sa 2eme édition; les semailles se poursuivent.

Quant aux écorituels® que je vous invite à pratiquer, ils permettent de vous ressourcer, d’intégrer vos prises de conscience, de vous reconnaître dans votre appartenance à ce monde naturel, dont la société moderne tente  – en vain – de nous abstraire. Lien pour la formation: www.ecorituels.ch

Michel Maxime Egger, écopsychologue nous rappelle que nous ne faisons plus UN avec la Nature; ce temps est révolu, l’individualisme est ancré dans nos modes de penser, de “nous” penser ainsi que la Nature. Cela exclut un retour en arrière, une sorte de nostalgie fusionnelle et paradisiaque, à laquelle même la Nature elle-même ne correspond plus. L’invitation est plutôt à un écodialogue, comme je le propose dans mon livre, avec ses étapes indispensables de réveil.

« Je suis très heureuse que tu continues à bien t’occuper des femmes!!
bien à toi. Love »
Maud Séjournant

Les 4 Gardiennes et leurs éléments

Le feu et ses gardiennes

Tu es sa gardienne, si tu sais le préserver, l’accompagner toute une nuit pour qu’il rencontre l’astre du jour. Tu es sa gardienne si ta vision illumine de vérité la mienne.

L’eau et ses gardiennes

Tu es sa gardienne si tu sais l’écouter depuis la source de toi-même. Tu es sa gardienne si sa pureté rejoint celle de ton coeur aimant.

La terre et ses gardiennes

Tu es sa gardienne, si ton corps lui rend hommage, si tu marches pieds nus en la respectant. Tu es sa gardienne si tu réalises ton pouvoir et en uses à bon escient.

L’air et ses gardiennes

Tu es sa gardienne, si tu entends la voix des ancêtres dans le bruit du vent. Tu es sa gardienne dans l’infini complicité des vivants.

Tout ce que nous faisons à la nature, nous le faisons à nous-mêmes, et inversement.
Michel Maxime Egger
La Terre comme soi-même, Labor et Fides, 2012.

Sur la page Articles, audios, vidéos de ce site, vous trouverez de la lecture, des interviews pour vous laisser inspirer.