Soirées de partages

de questionnements, de validations et un rituel

Chaque passage de vie a ses propres remises en question, ses fondamentaux, ses surprises, son évolution. Devenir une grand(e)-mère, c’est devenir une Femme de Sagesse selon les traditions amérindiennes, c’est vivre en Ancienne, rassembler en soi toute notre expérience en un bouquet que nous humons à chaque lever de soleil. C’est à la fois une liberté personnelle incroyable et une responsabilité collective.

L’étant devenue moi-même, je me relie à ce temps de vie, d’inter générations « intimes » en moi tout autant qu’avec les autres.  J’aime à vous offrir maintenant ce temps précieux de partages et de vécus afin de créer des liens entre grand(e)-mères portées par la magie du symbolisme et de rituels à vivre ensemble.

Pourquoi le clan ? Le clan est une appartenance à une lignée symbolisée par un ancêtre mythique. Le clan est solidaire et s’entraide. C’est un mot puissant car nos expériences de femmes ont besoin d’une telle expression ! Pour moi, il inclut toutes celles qui se joignent à nous et n’exclut personne.

Horaires

18h-22h

Lieu

A Bruxelles, le 10 mars 2017 à l’Espace Bamboo.

Prix

Bruxelles: 40 Euros

Suisse : Frs 60.-

de 5 femmes minimum à maximum 10 participantes.

Prendre avec soi

Des vêtements confortables,  un tambour chamanique ou un autre instrument de musique selon votre désir, de quoi écrire et dessiner, de quoi partager une collation de « fin de soirée »

Inscription

Bruxelles: Laurence.bastin(at)coachmeifyoucan.be

Inscription

Pour qui ?

  • Si votre fille ou votre belle-fille est enceinte ou que bébé est arrivé
  • Si votre fille ou votre belle-fille est enceinte ou que bébé est arrivé
  • Si ce petit-fils, cette petite-fille grandit
  • Si vous êtes un peu, beaucoup, trop, passionnément, ou pas du tout sollicitée par votre entourage
  • Si vous êtes grand-mère de cœur et non biologique ; par adoption, par filiation spirituelle ou marrainage…
  • Que vous soyez déjà ménopausée ou grand-mère tout en ayant encore votre cycle
  • Si vous souhaitez accompagner des grand-mères dans votre pratique, prêtes à vous aligner à leurs énergies

Vous reconnaissez-vous ?

  • Votre corps vous parle de votre propre mère ; des mémoires bien enfouies reprennent des gestes oubliés que vous avez eus dans le passé ?
  • Vos pensées vont au monde dans lequel ce nouvel être est ou va naître ; quelles responsabilités, quelles joies à partager ?
  • Le cœur parle à la raison qui ne fait qu’intervenir; des voix intérieures s’interposent :
  • vous avez jamais  rien su faire avec un enfant !
  • c’est la façon dont vous agissez qui est forcément la meilleure !
  • la vie n’est plus ce qu’elle était et vous perdez vos repères !
  • comment être grand-mère après avoir tout… réussi ou… presque !

Certaines questions affleurent

  • comment être grand-mère quand le corps ne le dit pas encore ?
  • comment regarder son passé, son présent et l’avenir avec cet être et ses parents ?
  • comment faire confiance à ceux qui s’en occupent ?
  • quelle est votre ombre de femme qui juge, condamne, étouffe, sait tout ?
  • comment se préserver

C’est le moment de

  • se pencher sur 3 temps qui tissent la relation avec ce nouvel être :
  • Votre passé, votre présent multiple, vos avenirs.
  • partager entre femmes ce passage merveilleux et surprenant, une transition dont on parle encore peu dans une société qui veut que « tout soit toujours comme avant ».
  • rester éveillée à soi-même pour accompagner avec sérénité ce qui se vit entre vous et vous, entre vous et la famille de cet enfant, entre vous et cet enfant qui se développe.
  • de créer un espace créatif pour que les vraies questions se déposent avant de les transformer en terreau fertile (dessins, musiques à créer et à écouter, contes)

Le clan des grand-mères

Photo Cécile Favre

Nous chanterons des chants universels : protéger

Nous parlerons la langue des anciennes : parler au nom de la communauté

Nous transmettrons notre fécondité à notre lignée : bénir et honorer

Nous vivrons la potentialité unique de ce temps de vie : ritualiser notre puissance

Nous écouterons de nuit les messages de nos alliés : savoir écouter

Il s’agit d’un temps d’échanges et non de thérapie. En cas de sensibilité plus marquée, une séance individuelle est préférable. Contactez-moi.

“Mon petit fils est attendu dans les jours qui viennent et je me sens si honorée de ce Miracle et de transmettre à ma Lignée. 1000 Gratitudes d’initier ce Cercle si important à notre époque ! “L.P.

« Puissent-ils être toujours audacieuses
Puissent leurs âmes être protégées par maintes autres âmes
Tandis qu’elles apportent des ressources conquises de haute lutte
À notre monde qui en a tant besoin ».

Clarissa Pinkola Estès